Site en cours de reconstruction

Actualités et évènements

Chronique sur les origines sociales de la Loterie Nationale diffusée sur RTL

RTL a diffusé le 11 aout la chronique sur les origines sociales de la Loterie Nationale :

En savoir plus

l’union des blessés de la face et de la tête

En 1921, trois hommes : Albert JUGON, Bienaimé JOURDAIN et le Colonel PICOT fondent une association pour venir en aide à leurs camarades atrocement défigurés au cours de la première guerre mondiale.
Ils choisissent de s'appeler "Les Gueules Cassées", terme rude et provocant pour le grand public mais affectueux pour eux-mêmes. Ils se dotent d’une devise porteuse de promesse et d’espérance "Sourire quand même".

Les « Gueules Cassées » apportent aujourd’hui, dans un esprit de fraternité et d’entraide, une assistance morale et matérielle aux militaires blessés au combat, en OPEX, policiers, gendarmes et pompiers blessés en service, victimes civiles d’attentats, atteints de blessures au visage ou à la tête.
L’association remplit également un rôle d’entretien de la Mémoire des sacrifices consentis pour le pays.
 
L’Association tire ses ressources de son actionnariat dans La Française des Jeux dont elle est le second actionnaire, après l’Etat.
En effet, les « Gueules Cassées » eurent l’idée géniale, dans les années 30, de créer les fameux dixièmes de la Loterie Nationale, puis furent en 1976 les promoteurs du LOTO en France.