Sourire Quand Même - Gueules Cassées

Aides sociales aux membres

A une époque où le vieillissement de la personne, joint au fréquent éclatement de la cellule familiale, accentue le sentiment d’abandon que peuvent ressentir ceux qui ont été atteints par la vie, le soutien moral personnalisé, par définition non quantifiable, représente une part dominante du temps de nos bénévoles.
Cette aide morale se double dans la plupart des cas d’une aide financière.


Compte tenu des phénomènes de vieillissement et de précarisation, elles ont tendance à augmenter et ont représenté en 2008 un montant de 2,1 millions d'euros.

Au cours de la période, elles ont concerné plusieurs milliers de foyers, et pour la seule année 2008 il a été traité 900 dossiers.

Toujours attribuées dans un strict respect des règles - ressources et emploi de ces aides - elles concernent essentiellement des populations ayant un lien direct avec les membres des associations - veuves, orphelins, enfants handicapés, etc.

Il peut s'agir d'aides ponctuelles ou récurrentes, ou de prêts d'honneur …

Compte tenu de la souplesse et de la rapidité de traitement des dossiers, comparées à la complexité et à la lenteur des organismes officiels, elles apportent une aide indispensable à leurs bénéficiaires.


Ces aides, dont la grande majorité est historique et récurrente, ont principalement pour objet de permettre aux associations bénéficiaires de remplir leurs missions d'action sociale auprès de leurs membres.

Les principaux bénéficiaires ont été :

  • les Associations de Mutilés de Guerre : Union des Aveugles de Guerre, Plus Grands Invalides de Guerre, Amputés de Guerre et Blessés Multiples,
  • les Associations d’anciens combattants : Union Fédérale, diverses Associations de combattants de l’Union Française, d'Anciens d'Indochine, diverses Associations de Harkis, de la Légion Etrangère, les Médaillés Militaires, les Veuves de Guerre, les Compagnons de la Libération, Solidarité Défense, etc.
  • parmi les autres associations bénéficiaires, il faut noter : les sauveteurs en mer, les œuvres sociales des Pompiers, de la Police, et S.O.S. Attentats.
 
 

Union des Blessés de la Face et de la Tête / Fondation des « Gueules Cassées »
20 rue d’Aguesseau, 75008 Paris
Tél : 01 44 51 52 00 - Télécopie : 01 42 65 04 14
Courriel : oroussel@gueules-cassees.asso.fr